Site informatif sur le chapeau de cheminée
chapeau-de-cheminée-1.jpgchapeau-de-cheminée-2.jpgchapeau-de-cheminée-3.jpgchapeau-de-cheminée-4.jpgchapeau-de-cheminée-5.jpg

Tubage cheminée et informations

Tubage pour cheminée

Le tubage cheminée est bien souvent indispensable pour remettre aux normes de sécurité actuelles les anciens systèmes de chauffages. Il s’agit de tuber le conduit sur toute sa longueur. Cela peut être réalisé par un professionnel ou par une personne habituée aux travaux de bricolage. Il faut toutefois respecter de nombreuses précautions avant l’installation du tubage de la cheminée. Sans ce respect à la lettre de la réglementation en vigueur, votre assurance pourrait très bien refuser de vous indemniser en cas d’incendie.

Avant l’installation

Des règles sont à respecter avant l’installation du tubage cheminée. La plupart du temps, il s’agit de poser un tubage sur un conduit existant. Dans ce cas, le conduit doit d’abord être nettoyé. Il faut impérativement faire un ramonage mécanique, car il est le seul déclaré officiellement comme étant efficace. Seul un professionnel pourra ramoner la cheminée de manière sûre et efficace. Il vous délivrera un certificat de ramonage. De plus, il pourra alors déterminer l’état exact du conduit de votre cheminée. Il est important de savoir si d’éventuelles réparations sont à prévoir. Vous devez également noter que le tubage n’est pas autorisé sur un foyer ouvert. Il se pratique seulement sur une cheminée avec foyer fermé. En plus du nettoyage minutieux de votre cheminée, il faut parfois prévoir d’autres manipulations. Dans certains cas par exemple, l’installation du tubage ne peut se faire qu’après avoir posé un enduit spécial le long du conduit existant. Cela s’appelle chemiser le conduit, et cela a également l’avantage d’augmenter l’étanchéité. Enfin, il existe plusieurs sortes de tubages. Là encore, à moins d’être un expert en la matière, seul un professionnel peut vérifier les particularités de votre conduit de cheminée.

Trouver son tubage cheminée

Il n’est pas évident de savoir quel tubage cheminée choisir quand on ne s’y connait pas vraiment. Dans ce cas, deux solutions s’ouvrent à vous. La première consiste à faire appel à une entreprise sérieuse qui s’occupera de tout du début à la fin. Elle vous fera alors signer un devis détaillé précisant le coût de la main-d’œuvre et des pièces. C’est la solution la moins économique bien sûr, mais elle vous permet de garder l’esprit serein. En plus du prix du matériau, vous devrez payer un coût moyen de 200 à 500 euros pour la pause du tubage cheminée. De plus en plus de sociétés vous proposent de remplir un devis en ligne. Cela ne vous engage à rien. En revanche, en remplissant plusieurs devis, vous aurez au moins une idée précise du prix pratiqué.

Sinon, vous pouvez vous rendre directement dans un magasin de bricolage, et vous renseigner sur le tubage cheminée, l’installation et les tarifs. Certains magasins proposent même des ateliers pratiques où vous pourrez poser toutes vos questions, et avoir des réponses approfondies. En ce qui concerne l’installation, elle n’est pas extrêmement compliquée si vous êtes bricoleur. Si cela est possible, vous aurez toutefois intérêt à vous faire guider par un connaisseur. L’avantage économique est indéniable, mais sachez que cette solution peut poser problème si elle est mal appliquée. De plus, les assurances les plus pointilleuses peuvent vous demander une facture de l’installation, en cas de sinistre. Le prix du tubage varie beaucoup en fonction de la marque, de la qualité et du matériau. On peut estimer un coût approximatif entre 20 et 70 euros le mètre. Quand on possède une cheminée à foyer fermé, ou que l’on veut installer un nouveau système de chauffage sur un conduit existant, il est important de respecter des normes de sécurité en ayant recours au tubage cheminée. Ce dernier garantit également le bon fonctionnement de votre appareil de chauffage sur la durée.